• Vincent Pessama

Terreur d'élite

Fragments poétiques n°43.

Quand j'oracle les fonds de tiroir

j'ai des visions de fin de terroir.


Des cauchemars sanglants

où des tueurs sans gants,

mi-homme, mitraillette,

des agités de la gâchette,

tirent des balles masquées

sur des cibles confinées.


-- CRÉDITS --


🖋 Texte : Vincent Pessama (avril 2020)

📸 Photo originale : CANVA