• Vincent Pessama

A toute allure

Fragments poétiques n°47.


Des cargaisons de morsures, des livraisons de griffures.


A toute allure.

Le rose qui sature l'horizon quand l'aurore suture nos trahisons.


Droit dans le mur.


Des blessures, des prisons, qui fissurent la raison.

A toute allure.

Le vent qui murmure notre oraison.

Nos enfants qui raturent nos prénoms.

Droit dans le mur.


-- CRÉDITS --


🖋 Texte : Vincent Pessama (mai 2020)

📸 Photo originale : CANVA