• Vincent Pessama

Atelier d'écriture à l'UTLib 8/8

Pour clôturer en beauté ce huitième atelier à l'Université du Temps Libre de Libourne, j'ai remis le recueil ZONE 30 à leurs auteurs.

L'exercice d'écriture du jour avait pour but de travailler sur :

  • La caractérisation d'un personnage

  • La description et l'évocation

  • La réécriture et l'adaptation

Etape 1 : l'esquisse d'un personnage (20 min)


Dans cette première étape, vous devez imaginer un personnage :

  • Est-il un homme ou une femme ?

  • Quel âge a-t-il ?

  • Comment s’appelle-t-il ?

  • Quelles sont ses caractéristiques physiques ?

  • Quelles sont ses caractéristiques morales et son caractère ?

  • Quelles sont ses qualités ?

  • Quels sont ses défauts ?

  • Quel est son métier, son statut social ?

  • Choisissez un lieu où il a ses habitudes (c’est là que se passera la scène que vous allez écrire ensuite)

Au départ, vous pouvez vous inspirer d’une connaissance, d’une personne qui vous a marqué, d’une célébrité…


Etape 2 : écriture d'une situation (45 min)


Écrivez une situation qui met en scène votre personnage. Trouver un évènement qui va perturber sa routine et le mettre en difficulté (élément perturbateur). Peut-être a-t-il un but qu’il doit atteindre et quelque chose ou quelqu’un va venir se mettre en travers (ce qui permettra à votre personnage d’exprimer ses qualités ou subir ses défauts etc…). Ce qui va nous intéresser c’est comment le personnage va faire face à l’évènement perturbateur ou la manière dont il va essayer d’atteindre son but.


Contraintes :

  • Cette scène se déroule à notre époque

  • Narration à la troisième personne

  • Le personnage agit et ses caractéristiques sont exploitées de manière dynamique et utile au récit

  • Conclure le récit par une chute

  • Ecrire de manière la plus lisible possible (le texte servira de base de travail à quelqu'un d'autre lors de l'étape 3)

Exemple d'un personnage et d'une situation :


Denis est un homme à la carrure imposante (il mesure 2 mètres). Il est très à cheval sur sa routine, ses habitudes (on pourrait le qualifier de rigide). Il ne supporte pas l'injustice. C'est un timide maladif, il ne parle quasiment pas aux autres. Il est polyglotte : il maîtrise 5 langues. Il est traducteur : il traduit des ouvrages et des documents pour le compte du Ministère de la Culture. Il est dans le métro qui le mène à son travail. On peut l'imaginer embarrassé par sa corpulence dans un métro bondé. Comme chaque matin il n’a qu’une crainte : arriver en retard (alors qu’il part toujours en avance). Deux touristes japonaises demandent leur route à des passagers. La scène se déroule à côté de Denis. Denis comprend que les passagers sont en train d’induire les touristes en erreur (= élément perturbateur). Va-t-il oser s'immiscer dans la conversation et parler en japonais avec les touristes ? Va-t-il prendre le risque de bousculer son train-train et d'arriver en retard ?


Etape 3 : réécriture et adaptation (45 min)


Après la lecture des productions de chacun, on donne son texte à son voisins de gauche. Ce texte devient la base de l'étape 3.

  • Écrire une nouvelle version de cette scène en inversant les caractéristiques suivantes : sexe du personnage, caractéristiques physiques, morales, qualités et défauts (homme devient femme, radin devient généreux, grand devient petit etc...).

  • On conserve le reste : l'âge, le travail, le lieu, la structure du récit etc...

  • On peut choisir de conserver le même élément perturbateur (qui n'aura pas le même impact) ou l'adapter aussi

  • Le travail se déroule en 2 temps : l'adaptation du récit aux nouvelles caractéristiques du personnage (lorsqu’un bavard devient timide, forcement, la logique de l’histoire est impactée et le personnage ne va pas vivre les choses de la même manière) et la réécriture (une fois les contraintes respectées vous pouvez réécrire des tournures de phrases de l’auteur précédent, y mettre votre style, raccourcir des phrases ou les développer etc...)

  • Ecrire de manière la plus lisible possible

Exemple d'adaptation de Denis, le géant timide :


Denise est une petite bonne femme qui n’a pas la langue dans sa poche. Elle est joyeusement désorganisée et toujours en retard (souvent à cause d’une discussion qui a trop duré). Un vent de liberté absolue souffle sur son quotidien. Jamais la même journée est son mantra ! Elle est polyglotte : elle parle 5 langues. Elle est traductrice : elle traduit des ouvrages et des documents pour le compte du Ministère de la Culture. Un matin, elle se lève aphone (= élément perturbateur). Elle est dans le métro qui la mène à son travail. Commet va-t-elle vivre cette journée de silence ?


Et après ?


On peut encore rajouter une étape supplémentaire. On refait circuler les textes par la droite. Vous choisissez un récit parmi les deux histoires que vous avez devant vous.


Vous pouvez écrire encore un autre récit avec les contraintes suivantes :


  • Imaginez que cette scène se déroule un siècle auparavant (Qu'est-ce qui change ? Comment adapter l'histoire ?)

  • Conservez les caractéristiques du personnage, la structure du récit et l'élément déclencheur

  • Réécrivez l'histoire à la première personne