• Vincent Pessama

Insomnuit

Fragments poétiques n°21.

Avoir du sommeil en retard.


Se jeter dans les bras de Morphée.


S'apercevoir, trop tard, qu'il était amputé.


Encore une insomnuit, blanche et glaciale. Une somme d'ennuis qui tranchent et m'avalent.


Jamais elles ne font grèves mes pensées nocturnes. C'est à croire qu'elles rêvent de faire mon infortune !


Durant mes insomnuits, plus rien ne m'assomme. Le sommeil s'enfuit depuis que je suis môme.


-- CRÉDITS --


📸 Photo originale : Gregory Pappas sur Unsplash

🖋 Texte : Vincent Pessama, novembre 2019