• Vincent Pessama

Tintamarre

Fragments poétiques n°42.

Des bâtards hautains, au teint blafard, bavardent de bon matin.

Teinte amère sur les murs noirs. Tintamarre sur mon trottoir.


Les cafards s'y mettent tôt. Les mythos sont au mitard. Les motards sur leur moto torréfient le brouillard.

Les mutants se mutinent, les matines sonnent la mi-temps. Les militants patinent sur les parquets flottants.


Les malabars lâchent des rots, entre deux Marlboro. Les alcoolos dans le coaltar y vont mollo sur les mollards.


Teinte amère sur les murs noirs. Tintamarre sur mon trottoir.


-- CRÉDITS --


🖋 Texte : Vincent Pessama (avril 2020)

📸 Photo originale : CANVA